Pâte à tartiner : une autre manière d’offrir du chocolat

Publié le : 13 juin 20223 mins de lecture

Il existe mille-et-une manières de cuisiner de la pâte à tartiner. Vous pouvez opter pour une version classique avec des noisettes. Vous pouvez aussi miser sur une recette salée sucrée avec du beurre et du lait. Entre autres, rien ne vous empêche de préparer une pâte à tartiner sans noisette. Bref, chacun ses préférences.

Pâte à tartiner chocolat et noisette : un grand classique

Découvrez la recette classique de la pâte à tartiner chocolat et noisette. Pour cela il vous faut, 200 g de choco et de noisettes ainsi que 30 cl d’huile de noisette et de sucre glace. Commencer par faire fondre les tablettes de chocolat au bain-marie. Pendant ce temps, mixer les noisettes sans peau préalablement torréfiées. Quand la consistance devient poudreuse, rajouter le chocolat fondu dans le même blender et continuer à mixer. Après 40 secondes, vous obtiendrez une pâte fondante qu’est la pâte à tartiner. Enfin, il ne vous reste plus qu’à dresser dans un bol et laisser refroidir. Bonne dégustation !

Pâte à tartiner beurre au chocolat

De même que la précédente recette, cette seconde préparation s’avère encore plus facile à préparer. Avec ou sans notion particulière en cuisine, vous pouvez la réussir à la première tentative. La réalisation ne prend que cinq minutes au total. En gros, vous n’aurez qu’à mélanger du beurre, du chocolat et du sucre et c’est tout. Au four micro ondes, fondre dans un bol 100 g de choco. Fouetter le beurre avec le sucre. Une fois que le mélange devient bien homogène ajouter le chocolatfondu tiède. Pour terminer, encaster la pâte ainsi obtenue dans plusieurs petits bocaux. Mettez tout dans le réfrigérateur. Le froid n’affecte pas le goût, mais rend la pâte encore plus consistante.

Pâte à tartiner sans noisette

Pour commencer, fondre 100 g de beurre et de chocolat dans un bol. Verser ensuite le mélange dans le blender. Puis mixer le tout avec 25 cl de lait concentré sucré pendant 30 secondes. Après, dresser la pâte dans un grand verre ou dans des petits pots. Libre à vous de la déguster tout de suite ou la consomme plus tard. En fait, la pâte se conserve dans un environnement optimal, ni trop chaud, ni trop humide pour garder sa texture onctueuse et succulente. Suivant le nombre de vos invités, vous pouvez multiplier par deux ou par trois la quantité de chaque ingrédient et obtenir la même consistance au final. Servez avec des biscuits ou de la brioche. Bonne appétit

Plan du site